ACTIVATION DE LA GLANDE PINEALE / DU TROISIEME OEIL

pineal

Lorsque l’on parle d’ouvrir le troisième œil ou d’activer la glande pinéale, on veut généralement dire la même chose. À mon avis, c’est effectivement vrai, sauf que dans le cas de la glande pinéale en tant qu’organe, les facteurs externes ont tendance à jouer un rôle plus important que dans le cas du troisième œil, où les facteurs internes sont mis en avant.La glande pinéale peut se calcifier sous l’effet d’influences extérieures telles que l’alimentation, l’environnement et les toxines, et voit ainsi sa fonction s’altérer. Cela a alors un effet direct sur l’œil intérieur, notre capacité à élargir notre conscience est atténuée. Toutefois, d’autres influences internes, telles que les croyances et la méditation, peuvent directement renforcer l’œil intérieur. L’activation de la glande pinéale et la nouvelle conscience qui en résulte ont des effets sur toi. J’aimerais partager mon expérience avec toi et te montrer quelles influences externes sont à éviter et quelles influences internes ont un effet positif sur ton troisième œil en te permettant d’élargir ta conscience.

Dans cet article de la section yoga, nous examinons toutes les informations nécessaires de ce sujet-la. Restez avec presence-psy.

CE QUI A CHANGE CHEZ MOI DEPUIS QUE J’AI ACTIVÉ MA GLANDE PINEALE

Sois conscient que l’activation de ta glande pinéale et l’ouverture de ton troisième œil peuvent s’accompagner de changements auxquels tu ne t’attendais peut-être pas. Ta nouvelle perception peut te surcharger au début, voire t’accabler. Comme dans le sport, la glande pinéale peut également provoquer des douleurs musculaires, qui peuvent se manifester par des maux de tête après une activité intensive du troisième œil.

Amorce l’activation lentement, ne force rien, car cela n’aura qu’un effet négatif sur l’expansion de ta conscience. J’ai dû m’en rendre compte pour la première fois lorsque j’ai commencé l’activation de ma glande pinéale. J’ai voulu élargir ma conscience et ouvrir mon esprit beaucoup trop vite. J’ai d’abord dû me rendre compte par moi-même que je m’étais imposée un rythme trop rapide. Quand je m’en suis aperçue, j’ai ralenti, j’ai relâché la pression et je me suis simplement concentrée sur moi-même. J’ai essayé de percevoir mon œil intérieur sans avoir d’attentes particulières.

Lire la suite: L’HISTOIRE DE LA GLANDE PINÉALE

De plus, les changements n’ont pas été aussi importants que je ne l’avais imaginé au début. Cela s’est développé très progressivement. J’ai commencé à avoir une vision plus claire des choses et à mieux les comprendre. Il est difficile d’expliquer ce que je comprends exactement, c’est plutôt que je scrute quelque chose et que cela prend sens. Par exemple, je n’avais jamais regardé précisément les bâtiments de mon quartier. Aujourd’hui, je passe devant toutes les maisons, les magasins et les autres bâtiments avec une vision claire et j’accueille le tout en moi. Avant, je passais juste, mais je ne remarquais pas vraiment les objets qui m’étaient familiers. Quand j’y repense, j’étais comme dans un brouillard qui m’a fait perdre la vue.

pineal

Je suis devenue beaucoup plus attentive et réceptive dans mes rapports avec les autres. Je reconnais plus vite quand mes amis ont recours à un mensonge blanc ou veulent me cacher quelque chose dans la conversation. Aujourd’hui, je ne réagis pas sans cesse différemment vis-à- vis de mon environnement, j’accepte un mensonge blanc ou l’évitement d’un sujet par quelqu’un. Je reconnais la réaction de mes semblables beaucoup plus distinctement et je donne aussi à mes amis l’espace nécessaire pour me parler de quelque chose plus tard ou se faire pardonner d’avoir menti.

Je peux mieux me concentrer et me focaliser sur quelque chose. Je suis moins distraite et plus concentrée. Je vois plus clairement les choses sur lesquelles je travaille, les choses dont je m’occupe, et j’ai remarqué également que je peux me souvenir plus clairement des événements, c’est-à-dire que ma mémoire est devenue plus vive.

J’ai renforcé mon caractère, je suis beaucoup plus moi-même aujourd’hui. J’écoute ma voix intérieure et je la suis. Je me laisse inspirer par d’autres personnes, mais je suis toujours mon propre chemin. C’est ce qui me manquait avant, je me laissais convaincre rapidement, sans.

écouter ce que je veux réellement ou que je puisse déduire ce qui est bon pour moi.

Lire la suite: LE TROISIÈME ŒIL CHEZ LES ENFANTS

Afin de maintenir et de renforcer ces effets positifs de ma conscience, je médite régulièrement, je m’en tiens aux mesures visant à activer la glande pinéale ou à prévenir la calcification et j’essaie de rester complètement avec moi-même.

Une fois de plus, je voudrais souligner que rien ne peut être réalisé avec de la pression. C’est un long processus dans lequel tu dois entrer en relation avec toi-même et cela peut prendre un certain temps avant que tu ne remarques les changements. Mais reste à l’écoute et donne-toi la chance d’ouvrir ton œil intérieur quand tu seras prêt.

source:www.healthline.com

André Briend

André Briend is a French pediatric nutritionist best known for his 1996 co-formulation of Plumpy'nut, a Ready-to-Use Therapeutic Food (RUTF), with Dr. Mark Manary.[1] Starting in 1994, Briend, who at the time worked at Institut de recherche pour le développement, worked with Michel Lescanne to develop variants of renutrition products in solid form. At the time, the WHO-recommended diet for the treatment of severe malnutrition required clean water, a commodity only available in hospitals in most developing countries. These trial products were ultimately discarded for not meeting the requirements of good shelf-life, pleasant taste, or logistic simplicity.[1] In 1996, inspired by a jar of chocolate spread which had a similar composition of proteins, energy, and lipids as the diet recommended by the WHO, Briend came up with the idea of replacing part of the dry skim milk in the existing recipe with peanut butter and eventually created Plumpy'nut.[2] Briend also served as a medical officer for the Department of Child & Adolescent Health and Development at the World Health Organization.[3]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *