Aliments sains

reune

Dans les pages précédentes, nous avons beaucoup parlé d’aliments sains, mais qu’est-ce que cela signifie ?
Dans les pages suivantes, nous avons rassemblé une mine d’informations pour vous aider à apporter des aliments sains à votre table afin de maximiser les effets du jeûne intermittent.
Ce serait une illusion de penser que vous pouvez perdre du poids en mangeant de grandes quantités de sucre, de glucides et de graisses pendant les périodes où vous ne jeûnez pas. Cependant, ce sont aussi des catégories d’aliments dont notre corps a besoin. Il est important de les ingérer de la bonne manière, sous les bonnes formes et au bon moment.
Bien sûr, de temps en temps, vous pouvez également manger des sucreries ou dîner dans un restaurant avec un buffet à volonté, à condition que votre alimentation quotidienne soit saine et structurée. Mais ce n’est peut-être pas si simple.
Même si de nouveaux aliments super sains arrivent continuellement sur le marché, il y a de plus en plus de pièges et de faux mythes à démystifier. Manger sainement n’est pas si compliqué, mais vous devez être conscient de ce que vous mettez dans votre assiette pour le faire. L’important est de savoir de quels nutriments le corps humain a besoin et de ceux dont il peut se passer. Voyons donc plus précisément quels sont les composants essentiels d’une bonne alimentation, en distinguant les micro et macronutriments.

Dans cet article de la section Propriétés alimentaires, nous examinons toutes les informations nécessaires de ce sujet-la. Restez avec presence-psy..

Les macronutriments

Protéines

Sans protéines, vous n’iriez pas loin et, à l’exception des personnes souffrant de certaines conditions médicales spéciales, nous n’en mangeons jamais trop! La quantité quotidienne recommandée est de 0,9 grammes par kilogramme de poids. Mais cette valeur n’est généralement pas atteinte. Le métabolisme, la régénération cellulaire et de nombreuses autres fonctions importantes du corps humain ne pourraient pas fonctionner sans protéines. Pour augmenter la masse musculaire, un apport protéique adéquat est nécessaire et lorsque vous voulez perdre du poids, il est recommandé de suivre un régime dans lequel vous ingérez plus de protéines que de glucides ou de graisses.

Il faut cependant préciser qu’il y a protéines et protéines…
La première distinction, la plus connue, concerne les protéines animales et les protéines végétales. Certains légumes peuvent en effet aussi être une source de protéines. Le tofu en est un exemple, et les légumineuses sont parmi les sources les plus connues de protéines végétales. Tous les autres légumes contiennent également des protéines, mais leurs quantités et qualités sont loin d’égaler celles des légumineuses et du tofu, sans parler de celles d’origine animale. Ces dernières sont représentées par la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers et constituent une partie importante de notre alimentation : une partie qui devrait être gérée avec une grande attention.
Lorsque vous devez choisir des protéines pour vos repas, concentrez-vous sur des protéines saines, provenant d’une chaîne d’approvisionnement contrôlée et de sources durables. Le problème de la quantité croissante de protéines animales requise par le marché a un impact majeur sur la qualité des aliments commercialisés. Privilégiez toujours la qualité !

regime

Les glucides

De manière générale, le corps humain n’a pas besoin de beaucoup de glucides pour survivre. A une époque, les aliments comme le pain, les pâtes et le riz étaient peu consommés, voire pas du tout. Cependant, au fil du temps, nous avons choisi d’utiliser les glucides comme source d’énergie primaire, ce qui a des répercussions sur notre corps, certains positifs et d’autres négatifs. Nous ne les traiterons pas dans ce livre, mais ils sont certainement intéressants à explorer. Même si pendant le jeûne intermittent, vous n’avez pas besoin de modifier grandement votre menu quotidien, nous vous conseillons de réduire les quantités de glucides ingérées. Essayez de vous approcher d’un niveau de sucre à 0, en particulier ceux contenus dans les sodas et les collations diverses. Optez pour des grains entiers et des farines peu transformées.

Lire la suite: Vers le jeûne intermittent

Pour entrer un peu plus dans les détails, il existe trois types de glucides : les monosaccharides, les disaccharides et les polysaccharides, également connus sous le nom de sucres simples, doubles et complexes.
Les monosaccharides sont composés d’une seule molécule, et de nombreuses substances contre lesquelles nous sommes souvent mis en garde appartiennent à cette catégorie : le glucose, le fructose et le galactose. Nous devons éviter de les consommer car ils donnent une charge d’énergie à court terme et ne fournissent pas de nutriments essentiels. Les quantités excédentaires sont stockées et contribuent à l’augmentation des graisses. Les sucres simples servent de composant essentiel pour d’autres types de sucres.
Dans les disaccharides, nous trouvons principalement le sucre commun (saccharose), qui se trouve aussi dans les fruits et les bonbons. Ces sucres ne sont pas sains non plus (mais les fruits et ses vitamines le sont bien sûr !).
Le corps les consomme un peu plus lentement que les sucres simples, mais ils ne donnent pas de sentiment de satiété. Les monosaccharides et les disaccharides finissent rapidement dans le sang et sont la cause du gain de poids lorsqu’ils sont consommés en grande quantité.
Ce sur quoi vous devriez vous concentrer pendant le jeûne sont les polysaccharides, également connus sous le nom de sucres lents. Ils contiennent beaucoup de nutriments, de fibres alimentaires et assurent une sensation durable de satiété. Les légumes, certains types de fruits, ainsi que les pommes de terre et les flocons d’avoine sont particulièrement riches en glucides complexes. Dans ce cas, les pâtes complètes et le riz complet sont très importants.

Aliments sains

De ce que nous venons de dire, découle un fait important : la graisse est créée non seulement avec les graisses, mais surtout par la consommation de sucres rapides. Essayez d’augmenter la consommation de sucres complexes dans votre alimentation, en remplaçant notamment les produits à base de farine blanche par de la farine complète. Vous n’aurez pas à renoncer à vos plats préférés. Vous vous sentirez toujours rassasié en restant en forme et en mangeant moins.
Voulez-vous essayer d’éliminer autant de glucides que possible de votre alimentation ? Pas de problème !
Il y a tellement de livres de recettes fabuleuses, faibles en glucides !

Les graisses

Les graisses sont essentielles dans l’alimentation quotidienne et même si vous voulez perdre du poids, elles doivent être présentes pour le bien-être du corps. Elles sont nécessaires à la survie et sont étroitement liées à certaines vitamines, efficaces seulement si elles entrent en contact avec des graisses.
Bien sûr, tout est question de quantité. En excès, les graisses sont nocives pour le corps, et pas seulement parce que le chiffre sur la balance augmente. Il est essentiel de connaître les

Lire la suite: Conseils utiles jeûne intermittent

différences entre les types de graisses.
Les graisses saturées sont une source d’énergie et doivent être consommées en petites quantités. Elles se cachent dans les aliments qui sont souvent consommés en quantités excessives : viande, beurre, produits laitiers. Les graisses saturées ne doivent pas dépasser un tiers de l’apport quotidien de matières grasses.
Les plus digestibles sont les graisses mono-insaturées. Celles-ci assurent le fonctionnement de notre membrane cellulaire. Elles se trouvent dans l’huile d’olive et de colza et sont très utiles. Elles affectent positivement le métabolisme des lipides, pour cette raison, nous devrions en consommer un peu tous les jours.
Enfin, il existe des acides gras polyinsaturés qui sont également appelés acides gras essentiels. Par leur nom, on comprend déjà leur importance. Ceux-ci ne peuvent pas être produits par le corps humain et ils participent à l’exécution de fonctions métaboliques importantes. En outre, ils régulent la concentration de cholestérol dans le sang et favorisent la croissance, en particulier chez les adolescents.
Les acides gras (par exemple, le fameux Oméga 3) se trouvent dans les poissons tels que le saumon ou le maquereau, dans l’huile de lin et de colza. Les acides gras Oméga 6 se trouvent dans l’huile de tournesol et l’huile de germe de blé. Les Oméga 6 devraient être consommés en plus grande quantité que les Oméga 3. Assurez-vous qu’ils soient toujours présents dans votre alimentation.

Les fibres

Les fibres alimentaires sont utilisées par le corps pour des fonctions de purification. Elles ne sont pratiquement pas digérées, ni assimilées. Elles sont expulsées. Alors, quels sont les bénéfices des fibres pour la santé dont nous parlons si souvent ? Tout d’abord, elles aident à la digestion. Elles stimulent les intestins, et certaines gonflent lorsqu’elles entrent en contact avec des liquides. Elles aident à éviter la constipation et la diarrhée, protègent les parois de l’intestin contre les bactéries pathogènes en favorisant la croissance du microbiome. Les fibres peuvent être utiles si vous essayez de perdre du poids, car elles vous rassasient immédiatement.

… en bref

Le jeûne est très bénéfique si vous vous concentrez sur des repas riches en protéines, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer complètement aux glucides. Il peut être très bénéfique de faire en sorte que les protéines soient la partie principale de vos repas. En ce qui concerne l’huile, il est recommandé d’utiliser et de consommer des variantes contenant des acides gras polyinsaturés. Les sucres lents peuvent être consommés en plus grande quantité que les sucres rapides, qui ne seront autorisés qu’occasionnellement.

source: www.healthline.com

 

André Briend

André Briend is a French pediatric nutritionist best known for his 1996 co-formulation of Plumpy'nut, a Ready-to-Use Therapeutic Food (RUTF), with Dr. Mark Manary.[1] Starting in 1994, Briend, who at the time worked at Institut de recherche pour le développement, worked with Michel Lescanne to develop variants of renutrition products in solid form. At the time, the WHO-recommended diet for the treatment of severe malnutrition required clean water, a commodity only available in hospitals in most developing countries. These trial products were ultimately discarded for not meeting the requirements of good shelf-life, pleasant taste, or logistic simplicity.[1] In 1996, inspired by a jar of chocolate spread which had a similar composition of proteins, energy, and lipids as the diet recommended by the WHO, Briend came up with the idea of replacing part of the dry skim milk in the existing recipe with peanut butter and eventually created Plumpy'nut.[2] Briend also served as a medical officer for the Department of Child & Adolescent Health and Development at the World Health Organization.[3]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *