La règle numéro un pour commencer

La règle numéro un pour commencer à courir est la progressivité. Surtout, ne bousculez pas le corps car c’est une machine fragile qui peut vite être perturbée. Muscles, tendons, articulations, cœur, poumons… En effet, tout le corps d’un débutant a besoin de temps pour s’adapter aux contraintes de la course à pied. La course à pied est possible pour tout le monde, mais l’adaptation du corps n’est pas automatique. L’adaptation se fera progressivement, au fur et à mesure de votre pratique.

Bien accompagner son corps dans cette transition, c’est s’assurer une bonne journée de coureur ! Pour certaines personnes, commencer à courir peut signifier commencer à marcher et y arriver petit à petit ! Parce que la marche, si elle est pratiquée à un rythme soutenu, est tout aussi bénéfique que la course à pied. Et puis rien n’empêche de commencer par la marche pour commencer à courir un peu plus tard quand on se sent prêt ! 😉

Adaptez vos débuts à votre profil !
Difficile de définir un standard pour un coureur qui débute dans la course à pied… En fait, chaque profil est différent. Avez-vous déjà couru ou pratiqué un sport de façon régulière mais les contraintes de la vie vous en ont temporairement empêché ? Reprendre la course et penser que vous pouvez faire le même volume qu’avant d’arrêter serait un rêve. Même si vous n’êtes pas officiellement débutant car il y a un passif, vous devez respecter les principes évoqués ici. https://remince.com

Le fait d’avoir été sportif reste un avantage car le corps a une mémoire et pourra s’habituer plus rapidement à l’effort. Pas besoin d’avoir été un sportif de haut niveau, même être très actif au quotidien (beaucoup de marche par exemple pour aller au travail, faire les courses ou juste pour bouger !) Déjà utile car la marche est un sport d’endurance léger même si vous ne s’en rend pas compte. Vous vous remettez du sport après 10 ans de vie sédentaire ? Ce n’est pas rédhibitoire, peut-être faut-il plutôt commencer dans ce cas par une alternance de marche et de course.

La règle numéro un pour

N’ayez pas honte de marcher si nécessaire !
Vouloir courir à tout prix peut vous empêcher de progresser si vous n’êtes pas assez en forme ! Alors qu’alterner marche et course vous permettra de retrouver progressivement votre rythme et d’habituer en douceur votre corps à la course. Commencez par alterner 30 , 1 ou 2 de course à pied (selon votre forme, vous sentirez si la respiration s’accélère très vite ou non) avec la marche pour faire baisser le cœur. Petit à petit, la marche deviendra de moins en moins nécessaire et vous pourrez simplement courir !

André Briend

André Briend is a French pediatric nutritionist best known for his 1996 co-formulation of Plumpy'nut, a Ready-to-Use Therapeutic Food (RUTF), with Dr. Mark Manary.[1] Starting in 1994, Briend, who at the time worked at Institut de recherche pour le développement, worked with Michel Lescanne to develop variants of renutrition products in solid form. At the time, the WHO-recommended diet for the treatment of severe malnutrition required clean water, a commodity only available in hospitals in most developing countries. These trial products were ultimately discarded for not meeting the requirements of good shelf-life, pleasant taste, or logistic simplicity.[1] In 1996, inspired by a jar of chocolate spread which had a similar composition of proteins, energy, and lipids as the diet recommended by the WHO, Briend came up with the idea of replacing part of the dry skim milk in the existing recipe with peanut butter and eventually created Plumpy'nut.[2] Briend also served as a medical officer for the Department of Child & Adolescent Health and Development at the World Health Organization.[3]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.