LES FACTEURS EXTERNES

pineal

Nous nous concentrerons tout d’abord sur les influences extérieures sur la glande pinéale. Pour cela, tu devras peut-être d’abord changer certaines choses dans ta vie quotidienne. Je te présenterai ci-après toute une série de points que tu devras prendre en considération. Essaye de les mettre en œuvre à ton propre rythme dans ta vie quotidienne, cela ne doit pas te causer de stress mais juste te faire du bien.

Dans cet article de la section yoga, nous examinons toutes les informations nécessaires de ce sujet-la. Restez avec presence-psy.

Détoxifie ton corps régulièrement

Par exemple, en prenant de la terre minérale ou de la terre curative ayant une forte capacité de fixation des toxines. Elles sont disponibles sous forme de poudre, qui est mélangée à de l’eau et consommée, ou sous forme de gélules. La zéolithe/bentonite, une terre curative verte extraite de la roche volcanique, est particulièrement adaptée. Comme une éponge, les deux lient les acides, les métaux lourds, les toxines bactériennes, les toxines de moisissure, les gaz intestinaux, etc. et ont un effet positif sur de nombreux maux et problèmes. Elles ont une structure unique et de nombreux peuples autochtones utilisent ces roches depuis des siècles pour nettoyer régulièrement le corps. Les animaux utilisent aussi instinctivement la terre pour se nettoyer. Les toxines sont liées à la terre et peuvent donc être rapidement évacuées par les intestins.

pineal

Comme déjà mentionné, renonce au fluorure

Évite les aliments fluorés, notamment le sel de table, le lait et l’eau du robinet. En Suisse, en Allemagne et en Autriche, l’eau du robinet peut être consommée, elle ne contient pas de fluor. Dans d’autres pays, je recommande de vérifier au préalable si l’eau est fluorée ou, en cas de doute, de l’éviter si tu es en vacances, par exemple. Opte pour des dentifrices et des bains de bouche sans fluorure. Tu peux remplacer le sel de table dans la cuisine par du sel gemme ou du sel de l’Himalaya, par exemple.

LES FACTEURS EXTERNES

Évite également les autres toxines dans les produits de soins

Vérifie que tes produits de soin et cosmétiques soient exempts de parabènes et d’aluminium. On trouve aujourd’hui de l’aluminium dans de nombreux déodorants car il réduit le flux de transpiration, ce qui diminue l’humidité des aisselles et les taches de sueur. Mais il existe aussi de nombreux déodorants qui ne contiennent pas d’aluminium et qui sont également très efficaces. Ces informations sont indiquées sur le produit. La plupart des déodorants sans aluminium sont déclarés comme tels directement sur la face avant du déodorant. Les parabènes sont souvent contenus dans les crèmes, lotions, maquillages, rouges à lèvres, lotions après-rasage, déodorants, savons, écrans solaires, dépilatoires et shampoings en raison de leur effet germicide et conservateur. Lors d’expériences sur les animaux, certains parabènes ont montré un effet semblable à celui des hormones. Attention : tu peux trouver les parabènes dans la liste des contenus des produits sous de nombreuses appellations différentes tels que parahydroxy-benzoate (PHB), oxybenzoate, acide oxybenzoïque, acide hydroxybenzoïque, hydroxybenzoate, métagine, nipagine, propagine.

Lire la suite: L’HISTOIRE DE LA GLANDE PINÉALE

Effectue un nettoyage intestinal

C’est une excellente manière d’éliminer le plus grand nombre possible de toxines et de soulager ainsi efficacement le foie et de favoriser une flore intestinale saine. Les algues Chlorella sont particulièrement adaptées à cet effet. Elles sont utilisées sous forme de comprimés pendant environ 4 à 12 semaines. Les dépôts existants sont dissous, les

polluants et les métaux lourds sont éliminés de l’organisme.

Bois 2 à 2,5 litres de bonne eau de source par jour

afin qu’une grande partie des toxines dissoutes puisse également être excrétée par les reins.

Modifie ton régime alimentaire pour qu’il soit le plus alcalin possible

Utilise des aliments frais et évite les additifs tels que le glutamate. Les parabènes peuvent également être présents dans les aliments en raison de leur effet conservateur, évite également ces produits. Évite si possible le sucre ménager et remplace-le par d’autres substituts naturels du sucre comme le miel, le sirop d’agave ou le sucre de palme.

Essaie de réduire ton exposition au rayonnement électromagnétique

Si tu as toujours besoin de wifi pendant la journée, éteins le routeur au moins la nuit. Retire ton téléphone portable de la chambre ou garde-le au moins à quelques mètres du lit. Veille à ce qu’il y ait le moins d’appareils électriques possible dans ta chambre et dans le reste de ta maison.

Lire la suite: LE TROISIÈME ŒIL CHEZ LES ENFANTS

Va au soleil pendant 15 minutes chaque jour si possible

car la lumière du soleil active la glande pinéale et a un effet positif sur ton équilibre en sérotonine et mélatonine. Ton humeur s’améliorera et tu deviendras plus réceptif à la spiritualité.

Essaye d’avoir un rythme de sommeil aussi régulier et constant que possible

Couche-toi au plus tard à 22 heures et évite systématiquement d’utiliser la télévision, l’ordinateur portable ou le téléphone portable pendant les deux dernières heures avant de dormir.

Utilise des huiles essentielles pour stimuler la glande pinéale

L’inhalation d’huile essentielle de néroli, par exemple, est adaptée à cette fin.

source:www.healthline.com

André Briend

André Briend is a French pediatric nutritionist best known for his 1996 co-formulation of Plumpy'nut, a Ready-to-Use Therapeutic Food (RUTF), with Dr. Mark Manary.[1] Starting in 1994, Briend, who at the time worked at Institut de recherche pour le développement, worked with Michel Lescanne to develop variants of renutrition products in solid form. At the time, the WHO-recommended diet for the treatment of severe malnutrition required clean water, a commodity only available in hospitals in most developing countries. These trial products were ultimately discarded for not meeting the requirements of good shelf-life, pleasant taste, or logistic simplicity.[1] In 1996, inspired by a jar of chocolate spread which had a similar composition of proteins, energy, and lipids as the diet recommended by the WHO, Briend came up with the idea of replacing part of the dry skim milk in the existing recipe with peanut butter and eventually created Plumpy'nut.[2] Briend also served as a medical officer for the Department of Child & Adolescent Health and Development at the World Health Organization.[3]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *